Les gens heureux lisent et boivent du café • Agnès Martin-Lugand

lghlebdc

Genre : Roman Contemporain
Date de parution : Juin 2013
Éditeur : Michel Lafon

Résumé

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limites du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

Extrait

Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux.

Et depuis un an, je me répétais tous les jours que j’aurais préférais mourir avec eux. Mais mon cœur battait obstinément. Et me maintenait en vie. Pour mon plus grand malheur.

Mon Avis

Grâce à l’engouement pour cet auteur de la blogueuse Pretty Books, j’ai eu très envie de découvrir l’univers d’Agnès Martin-Lugand, et je ne suis vraiment pas déçue. Ce roman, que j’ai dévoré en une soirée, traite du deuil et de la difficulté à reprendre goût à la vie sans les gens que l’on aime.

Le lecteur est alors plongé dans le désespoir de Diane, qui refuse de vivre à nouveau après la perte de son mari et de sa fille. J’ai eu la gorge serrée de très nombreuses fois partageant la tristesse de ce personnage, tant l’auteur parvient à nous transporter dans la réalité de Diane. Et c’est le véritable point fort de ce roman, l’écriture est plutôt simple mais d’une très grande justesse qui nous permet d’être totalement imprégné dans l’histoire.

J’ai aussi un faible pour les personnages de ce roman, notamment Félix et Judith qui se ressemblent par leur dynamisme commun, leur folie. Ils apportent un aspect très lumineux au récit contrastant avec l’état d’esprit de Diane ou encore la personnalité excessive d’Edward.

Ce n’est pas l’histoire d’amour naissante entre Diane et Edward, qui fait que je me suis intéressée à ce personnage masculin mais c’est plutôt son évolution au cours du roman. D’abord exécrable et énervant, on entrevoit ensuite chez ce personnage une certaine patience dévoilée par la photographie et une profonde générosité. Mais il reste un personnage mystérieux, et j’aimerais vraiment pouvoir me plonger dans son esprit pour comprendre son fonctionnement intérieur.

Ce roman est assez court, d’où une légère frustration de laisser ces personnages attachants derrière nous. L’écriture simple rend les descriptions plus intenses ce qui nous plonge dès les premières lignes dans l’univers de Diane. Il me tarde maintenant de découvrir davantage de romans d’Agnès Martin-Lugand qui fait partie désormais des auteurs que je suivrais avec grand plaisir.

Ma note

Pour ce beau moment passé en compagnie de ce roman, avec une histoire touchante et des personnages attendrissants…

Etoiles

Après la lecture du second tome, cette histoire est devenue un immense coup de cœur ! Découvrez ma chronique de La vie est facile, ne t’inquiète pas.

Etoiles 5COUP DE CŒUR

Si vous voulez vous procurer ce roman, cliquez sur le lien ci dessous !

Cliquez ici !

Publicités

2 réflexions sur “Les gens heureux lisent et boivent du café • Agnès Martin-Lugand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s