Les Carnets de Cerise, Tome 2, Le livre d’Hector • Joris Chamblain & Aurélie Neyret

img_20160922_195157

Bande dessinée jeunesse
06 novembre 2013
Soleil Productions
72 pages

résuméimage

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets !
Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu’elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent…
Prenez Élisabeth… toutes les semaines, depuis vingt ans, cette vieille dame emprunte le même livre à la bibliothèque. Pourquoi ? Que contient-il de si important pour elle ? Quel secret cache-t-il qu’ elle n’aurait toujours pas découvert ?

extraitimage

IMG_20160922_194909.jpg

IMG_20160922_194756.jpg

monavisimage

Après mon coup de cœur pour le premier tome, j’avais extrêmement hâte de retrouver Cerise dans ses nouvelles aventures, et une nouvelle fois je suis totalement sous le charme.

On retrouve Cerise pendant ces vacances d’été. Et en l’absence de ses deux meilleures amies, Cerise ne peut s’empêcher de se retrouver devant un mystère. En effet, Cerise a observé une vieille dame qui reproduit inlassablement chaque mardi le même schéma. Elle fait le même trajet en bus, toujours en compagnie du même livre qu’elle réemprunte à la bibliothèque chaque semaine, et ça depuis des années. Elle va se trouver face à un nouveau mystère fascinant et trépidant. Malheureusement, sa quête de réponses va amener Cerise à se disputer avec ses amies et à créer un tension forte avec sa maman.

Ce tome représente parfaitement l’évolution de Cerise, plus indépendante, davantage passionnée et aussi beaucoup plus sensible. L’auteur évoque, avec une tension palpable, les tracas et soucis que rencontrent les adolescents. C’est une période de remise en questions, de doutes et de querelles avec les proches. On voit Cerise changer, évoluer ; elle  tente ainsi de comprendre les bouleversements qui s’opèrent autour d’elle.

J’ai beaucoup aimé le traitement des relations entre les générations. Chaque protagoniste apprend de l’autre malgré la différence d’âge entre eux. Élisabeth, cette vieille dame observée par Cerise, est extrêmement touchante et infiniment intéressante. J’ai beaucoup apprécié également la bibliothécaire qui est généreuse et curieuse, c’est un personnage secondaire dans ce tome mais je la trouve lumineuse et apporte quelque chose en plus au récit.

Le graphisme, quant à lui est toujours aussi réussie, l’ambiance est merveilleuse. Les couleurs sont tellement bien travaillées, elles savent représenter avec perfection l’état d’esprit de nos différents personnages. Les Carnets de Cerise est une série vraiment excellente, à la fois amusante, touchante, lumineuse et émouvante. Chacun des mystères élucidés se révèlent plein de tendresse, de générosité et d’humanité.

manoteimage

Une série pleine de tendresse et de poésie qui emplit nos cœurs de bonheur !

Etoiles 517/20

plume

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s