Juste avant le bonheur • Agnès Ledig

Juste avant le bonheur.jpg

Roman Contemporain – Drame
02 octobre 2014
Pocket
326 pages

résuméimage

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

extraitimage

La vie s’apparente à la mer. Il y a le bruit des vagues, quand elles s’abattent sur la plage, et puis le silence d’après, quand elles se retirent. Deux mouvements qui se croisent et s’entrecoupent sans discontinuer. L’un est rapide, violent, l’autre est doux et lent. Vous aimeriez vous retirer, dans le même silence des vagues, partir discrètement, vous faire oublier de la vie. Mais d’autres vagues arrivent, et arriveront encore et toujours. Parce que c’est ça, la vie… C’est le mouvement, c’est le rythme, le fracas parfois, durant la tempête, et le doux clapotis quand tout est calme. Mais le clapotis quand même. Un bond de mer n’est jamais silencieux, jamais. La vie non plus, ni la vôtre, ni la mienne. Il y a les grains de sable exposés aux remous et ceux protégés en haut de la plage. Lesquels envier ? Ce n’est pas avec le sable d’en haut, sec et lisse, que l’on construit les châteaux de sable, c’est avec celui qui fraye avec les vagues car ses particules sont coalescentes. Vous arriverez à reconstruire votre château de vie, parce que la tempête vous a rendue solide. Et ce château, vous le construisez avec des grains qui vous ressemblent, qui ont aussi connu les déferlantes de la vie, parce qu’avec eux, le ciment est solide.

monavisimage

En vue de ma rencontre avec Agnès Ledig au Salon du Livre à Paris le mois dernier, j’ai sorti de ma bibliothèque ce roman qui était dans ma PAL (Pile à Lire) depuis quelques temps déjà, et je suis heureuse d’avoir pu découvrir la sublime plume de cette auteure.

Le lecteur entre dans ce roman en compagnie de Julie, une jeune caissière qui élève seule son petit Lulu qui est l’unique rayon de bonheur dans cette vie qu’elle subit. Mais une rencontre va bouleverser son quotidien et changer sa vie à tout jamais. Paul, soudainement pris d’affection pour cette jeune femme, va l’inviter en Bretagne pour profiter des bords de mer avec son fils… Le roman se révèle alors comme une véritable ode à la vie.

Agnès Ledig nous offre une histoire poignante qui sait malmener ses lecteurs à travers des moments extrêmement difficiles émotionnellement. Pourtant, ce roman est d’une douceur inouïe tant il est emplit de beaux sentiments : la générosité, la compassion, l’écoute, l’amitié, l’amour… La vie malgré ses malheurs s’inscrit ici dans une tendresse sensible et émouvante. Je suis sortie de cette lecture les larmes aux yeux et bouleversée ; mais à la fois dans un sentiment agréable d’apaisement total.

manoteimage

Ce roman est une ode à la vie, une promesse d’émotions intenses…

Etoiles 517/20

plume

Publicités

3 réflexions sur “Juste avant le bonheur • Agnès Ledig

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s