Cœur-Naufrage • Delphine Bertholon

IMG_20171004_084041.jpg

Roman Contemporain
1 mars 2017
Éditions JC Lattès
406 pages

résuméimage

Lyla, traductrice d’une trentaine d’années, est bouleversée par un message qui lui rappelle son passé d’adolescente : à 16 ans, elle a eu un enfant d’un amour de vacances, Joris, et elle a accouché sous X. Elle se souvient de ses relations difficiles avec sa mère, et prend la mesure de la place de cet événement dans sa vie d’adulte.

extraitimage

_ Le fait que les enfants vous aiment n’aurait pas nécessairement fait de vous une bonne mère. Être mère, Lyla, ce n’est pas juste être aimée.

Si je ne me souviens pas du visage de mon fils, je me souviens de son cri, de son corps quittant mon corps, de son corps à l’extérieur de mon corps, des rugissements, du sang noir. Je me souviens des médicaments pour arrêter les montées de lait, qui ne s’arrêtaient pas. De mes seins douloureux, organes extraterrestres, punition divine ; d’avoir touché mes seins comme s’ils ne m’appartenaient pas, comme si mon corps était celui de quelqu’un d’autre, ou même quelque chose d’autre. Par moments, je me sentais pareille à la machine à café du lycée. Joe avait mis une pièce, la machine avait chauffé, le gobelet était descendu. Mais face au gobelet, il n’y avait plus personne pour savourer le café. Et moi, l’inutile machine, j’aurais voulu hurler ou me rouler par terre, sauf que je n’avais ni bouche ni cordes vocales – et de se rouler par terre, il n’était pas question.

monavisimage

Le Prix Littéraire des Chroniqueurs Web a commencé et c’est un bonheur de pouvoir découvrir toutes ces belles lectures. J’ai ainsi lu Cœur-Naufrage sélectionné dans la catégorie des romans contemporains.

Au début de ma lecture, je n’ai pas réussi à entrer pleinement dans l’histoire. Je restais en surface tournant les pages sans vraiment me passionner pour la vie des personnages qui défilait devant moi. Pourtant, j’ai poursuis ma lecture. Pourquoi ? Tout simplement pour cette écriture incroyable. Une écriture comme j’en ai rarement lu. Delphine Bertholon maîtrise avec perfection sa plume incisive et percutante, elle m’a complètement chamboulée avec ses mots. Et c’est grâce à cela que j’ai finalement réussi à être transporté par l’histoire de Lyla.

Le rythme s’est accéléré, et je me suis retrouvée dans un tourbillon d’émotion qui m’empêchait de délaisser ce roman. Il fallait que j’accompagne Lyla au fil des épreuves qu’elle a vécu, j’assistais douloureusement à cette histoire bouleversante. Une seule lettre peut tout changer, et Joris et Lyla vont le découvrir très vite.

Ce roman mêle avec une sensibilité renversante, les émois d’un amour de vacances, la puissance de l’amour, les ravages que peuvent provoquer un parent absent ou totalement à côté de la plaque, la caractère inaliénable de la relation mère-enfant, le passé, la maternité.

Cœur-Naufrage s’arrête trop tôt , j’aurais aimé rester aux côtés de Lyla et Joris un peu plus longtemps. J’aurais aimé vivre la suite de leur histoire. Mais cette fin est nécessaire, et m’a offert une émotion merveilleuse.

manoteimage

 

Etoiles 517/20

Publicités

Une réflexion sur “Cœur-Naufrage • Delphine Bertholon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s